le ballon stratosphérique   images

 

Le ballon stratosphérique, appelé aussi ballon-sonde, est historiquement un ballon expérimental utilisé pour l’étude de l’atmosphère et l’astronomie. Aujourd'hui de nombreux vols de ballons ont une finalité technologique. Ils testent par exemple des instruments destinés à être embarqués à bord de satellites. C'est aussi une activité scientifique pratiquée dans les écoles ou les activités scientifiques.

Le principe est celui d'un ballon à gaz (enveloppe remplie d'un gaz plus léger que l'air) mais à la différence d'un ballon à gaz dont le volume de l'enveloppe est fixe, le ballon stratosphérique  a une enveloppe extensible non remplie au départ qui grossit au fur et à mesure que l'aérostat prend de l'altitude.

L'altitude moyenne avant éclatement est de 30 km pour une charge utile de 2,5 kg maximum et une durée de vol de l'ordre de 3 heures.

Un ballon stratosphérique est constitué de plusieurs éléments qui forment la chaîne de vol : 

  • l'enveloppe, fabriquée avec un matériau de quelques microns d'épaisseur et gonflée à l'hélium
  • le parachute, préalablement inséré dans la chaîne de vol et s'ouvrant après éclatement du ballon pour freiner la descente de la nacelle,
  • le réflecteur-radar ( appareillage ou plaque qui permet de présenter aux ondes émises par un radar la surface la plus grande et la plus réfléchissante possible), qui permet aux avions de repérer le ballon dans le ciel,
  • la nacelle (ou charge utile) contenant les expériences scientifiques. Elle peut embarquer un système de télémesure qui transmet au sol les résultats des expériences en temps réel.